Pour Octobre Rose,l’INCa concerte

Octobre Rose, l’Oktoberfest, la grande foire d’automne commence.

Une fois de plus nous serons gavés…Gavés jusqu’à l’écoeurement.

Dr du 16 http://docteurdu16.blogspot.fr/2015/09/octobre-rose-le-rouleau-compresseur-du.html s’est déjà bien agacé que Gérald Kierzek répète comme un perroquet sur « Europe 1 » toute une propagande désuète pour le dépistage du cancer du sein.

Même L’INCa ne s’autorise plus la diffusion de cette soupe imprécise et démagogique.

L’INCa concerte.

La concertation est à la mode. La concertation citoyenne l’est plus encore. Pourquoi pas ?

Mais surtout : Pourquoi ?

J’avais lu en son temps le rapport de l’INCa sur l’éthique du dépistage du cancer du sein.

La conclusion en était que malgré les derniers apports scientifiques et les nombreuses discussions concernant l’efficacité du dépistage organisé, malgré cela il fallait suivre une politique incitative. L’éthique disparaissait aussitôt au bénéfice de cette attitude incitative.

Pourtant, je rappelle ici l’une des phrases de ce rapport :- On se retrouve donc de facto concernant le débat bénéfice-risque avec des zones d’incertitudes persistantes renvoyant à une question éthique fondamentale sur la nature de l’information à délivrer aux participantes sur l’efficacité d’une campagne de dépistage.

«  La démarche éthique est celle qui donne une information honnête aux femmes et leur laisse le choix. »

Le choix ?

Mais avons-nous vraiment le choix quand nous sommes envahis par l’omniprésence de toutes les manifestations d’octobre rose :

1-dans la télévision locale et nationale, les journaux locaux et nationaux, y compris les espaces faussement informatifs (le publi-rédactionnel) achetés par des laboratoires et des institutions dans de grands journaux comme le « Monde », les radios locales et nationales.

2 -dans l’espace public avec les monuments illuminés de « rose », les courses roses, les seins géants gonflés sur les places des communes, les affiches de filles torse nu, les soutiens-gorge exposés sur les places, les magasins, les hôpitaux. Je ne peux pas tout énumérer, mais il suffit de regarder autour de soi.

Et cela toujours avec un discours à la fois imprécis et stéréotypé.

Imprécis car Octobre Rose « sensibilise » au cancer du sein. Or « sensibiliser » est vaste.

«  Stéréotypé » : il suffit d’écouter Gérald Kierzek qui répète sans aucune distance critique la vieille propagande du DO.

Car bien que l’objectif déclaré est la sensibilisation, le message principal en revanche reste très stéréotypé et devient soudain très précis:

première cause de décès des femmes par cancer

-1 femme / 8,

-90% sauvées

-Plus c’est petit mieux, ça se soigne…Et hop

Le dépistage est vendu.

Et tout de suite après on vendra les perruques, les soutifs, les soins de supports, les mouchoirs en papiers, la chimio, les cures thermales, les vernis à ongles, les groupes de parole, et des kilos de silicone sous forme de prothèse.

L’information ?

Et quelle est la qualité de l’information qui permettrait un choix ? C’est ici le centre du débat. Ce discours stéréotypé renvoie inlassablement vers le médecin qui doit nous informer. Ce serait comme si la communauté médicale dans son ensemble tenait un discours identique!

Or les médecins sont très partagés! Et quelle information leur donne t’on ?

Je ne comprends décidément pas l’usage constant du paradoxe à l’INCa. Tout le site est fait pour une proposition incitative au DO et pourtant dans la toute petite rubrique de la page http://www.concertation-depistage.fr/, /  le lien http://www.concertation-depistage.fr/sinformer-sur-le-depistage/ propose tout en bas la consultation de trois études dont deux ne laissent aucun doute. La femme peut choisir sans crainte l’une ou l’autre option.

Mesdames, lisez ce qui est écrit en petit. Lisez les études. (L’une d’elles est en Anglais, et L’INCa aurait pu se donner la peine d’en proposer une traduction.)

Je me suis posé la question de savoir s’il fallait contribuer à la concertation citoyenne et scientifique de l’INCa.

J’ai été déçue par le rapport sur l’éthique dont la malhonnêteté me sautait aux yeux.

On « éthiquait » ce DO (dépistage organisé).

Des sociologues, des médecins, des philosophes furent conviés et devant un tel aréopage nous devions nous incliner !

Au lieu de réfléchir à comment proposer le dépistage aux femmes de façon éthique, on réfléchissait à comment faire croire aux femmes que ce dépistage était fait de façon éthique.

Et je crains d’être à nouveau déçue par cette concertation.

Que veut dire concertation citoyenne et « scientifique ». Ce lieu est-il destiné à des scientifiques afin que ceux-ci s’expriment ?

Là, entre les témoignages de femmes sauvées ou maltraitées par la médecine ?

Et que veut dire « citoyenne » sinon que tous et toutes peuvent s’exprimer.

C’est sympa de donner des lieux d’expression, mais que va t-on en faire ?

Des femmes vont témoigner. Certaines diront que le dépistage leur a sauvé la vie (alors qu’il est impossible de le vérifier) et en même temps ces témoignages émouvants de femmes blessées prendront figure de vérité et le seront dans une certaine mesure car ces femmes sont convaincues de ce qu’elles avancent.

Qui oserait contrarier une personne à qui il manque un sein, qui oserait contrarier une femme qui a eu la peur de sa vie au moment de l’annonce du cancer ?

Les émotions seront si fortes que les autres messages seront oblitérés quelle qu’en soit la teneur.

On ne peut pas faire de la bonne santé publique en brassant de l’émotion.

On ne peut pas faire de la bonne santé publique en laissant les citoyens choisir, cela n’a pas de sens. On ne choisit pas en fonction d’un nombre de votes ou de l’air du temps mais en fonction de critères scientifiques validés et sans conflits d’intérêts, continuellement renégociés selon de nouvelles données.

Donc quel est l’objectif de l’INCa en proposant cette concertation ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s