Quid de la lionne ou de l’autruche ?

C’est octobre rose. Ceux qui ne le savent pas ne sont pas connectés au monde…Et ils ont raison… J’ai bien envie de me déconnecter.
Je viens de voir une vidéo faite par une cinéaste pour Gustave Roussy. Un film de sensibilisation et de prévention contre le cancer du sein. Son titre : la lionne ou l’autruche.
Il y a un an encore, j’aurais hésité à en dire quelque chose parce que la vidéaste est une patiente et que je sais que ce que l’on dit de notre aventure personnelle relève de notre stratégie de survie et qu’il ne faut pas y toucher.
Mais je suis furieuse. Furieuse de ce storytelling « racontage d’histoires » mensonger. Le dépistage n’est pas de la prévention.
MERDE….
À peine de la prévention secondaire…à peine, en tous les cas ça se discute.
Qu’est ce que c’est que ce scénario d’une pseudo oncologue qui renvoie une patiente à sa culpabilité d’autruche en faisant l’inventaire de ses punitions parce qu’elle a tardé. Puis confiante elle lui parle de 85% de guérison ?
Nous avons une responsabilité de ce que nous disons et l’on ne peut pas dire n’importe quoi.
Qu’est ce que c’est que ce scénario du gentil frère qui nous prend rendez-vous pour une mammo ! De quoi se mêle-t’il en me disant que la mammo ne donne pas le cancer, que c’est tout le contraire. La mammo n’empêche pas le cancer.
MERDE…
Qu’est ce que ce scénario de la femme qui pleure face au médecin et puis…Et puis…Finalement elle est heureuse d’y être allée, c’est comme une renaissance. On renaît d’entre les pétales de rose ? Ailleurs on naît dans les choux et chez moi c’est la cigogne qui…
Madame, si vous me lisez, un cancer du sein peut être symptomatique (se voir, se sentir) et très bien se soigner. Un cancer peut être minuscule et même dépisté et ne se laisse pas soigner pour autant. Il n’y a pas une maladie avec sa solution. Ce serait trop beau, et le cancer n’est pas beau. Vous le savez tout comme moi.
Il faut cesser impérativement de se servir de l’émotion pour vendre le dépistage. Les femmes doivent être informées pour pouvoir choisir, informées et non pas baratinées.
En tous les cas, les vrais responsables sont les personnes de Gustave Roussy qui ont autorisé cette communication.
Et puis personnellement je préfère être une autruche. La lionne va chasser pour sa majesté pendant qu’il fait la sieste et palabre sous son arbre. Parfois quand il est mal vissé il dévore même les lionceaux. L’autruche en revanche, contrairement à ce que l’on en dit fait une vraie prévention. Elle surveille son nid jalousement, ou quand elle est occupée délègue la surveillance à d’autres. Figurez vous que c’est un peu comme ça que je vois notre gestion du cancer du sein en ce moment. Pendant que certaines majestés siestent et palabrent la science apporte jour après jour des informations nouvelles que sa majesté préfère ignorer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s